Aller au contenu principal
+

Caroline Pigeon, chercheuse en sciences cognitives, à l'Université Gustave Eiffel.

Caroline Pigeon, chercheuse en sciences cognitives

Publié en septembre 2023
-

Faites connaissance avec Caroline Pigeon, qui présente son parcours et son métier au jeune public.

Pouvez-vous nous décrire votre sujet de recherche ?

Je m’intéresse aux questions de mobilité dans le contexte du handicap et du vieillissement ; par exemple concernant les personnes déficientes visuelles je cherche à comprendre pourquoi certaines personnes se déplacent sans trop de difficultés, alors que d’autres ne peuvent pas sortir sans être accompagnées. J’essaie d’imaginer des solutions qui permettront de diminuer les difficultés dans les déplacements.

Comment décririez-vous votre journée de travail ?

C’est variable, car cela dépend des étapes des projets en cours. En ce moment je me consacre à l’analyse des données du dernier projet (grâce à un logiciel de statistiques)  pour évaluer ce qui ressort de l’expérimentation. Je lis beaucoup d’articles, j’écris pour présenter mes résultats, je prépare mes futurs projets, je réponds à des appels à projets pour trouver des financements. Je mène environ 1 à 3 expérimentations par an, soit seule, soit avec des collègues ou avec les étudiants que j’encadre.

Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ?

Essayer de faire en sorte que la recherche ait un véritable impact dans la vie des personnes concernées par le handicap.

Qu’est-ce que les gens n’imaginent pas qui fasse partie de votre métier ?

D’une part, le temps passé derrière l’ordinateur, et d’autre part, j’ai l’impression que je vais toujours apprendre de ce métier. On peut penser qu’un chercheur sait tout, mais au contraire, il faut mettre en place de nouvelles méthodes, aborder de nouveaux sujets…

Enfant, quel était votre livre préféré ?

Harry Potter (J.K. Rawling) car c’était le 1er gros livre que l’on m’a offert..et je l'ai dévoré. J'ai aimé l’imagination que cette lecture développe.

Avez-vous (ou avez-vous eu) un mentor ?

Toutes les personnes qui m’ont supervisée : mon directeur de thèse,  et mes encadrants de post-doc ;  j'ai beaucoup appris d'eux, et je les consulte encore lorsque j’ai besoin d’un conseil.

Décrivez le moment le plus intense de votre carrière.

C’était l’audition pour le concours du poste de chercheur;  j’ai dépensé beaucoup d’énergie pour le préparer, et à la fin de l’audition, devant le jury, je me suis dit « c’est ce métier que je veux faire ! »

Définissez la recherche scientifique en 3 mots.

Curiosité, passion, détermination.

Quel métier exerceriez-vous si vous n’étiez pas chercheuse ?

Quand-même un métier autour de la recherche, 2 aspects m’intéressent : la valorisation scientifique, et l’aide à l’insertion professionnelle des jeunes docteurs.

Que diriez-vous à la jeune fille que vous étiez ?

Fonce, tu vas y arriver !

Fiche d'identité du portrait

Titre :Caroline Pigeon, chercheuse en sciences cognitives
Date :Interview réalisée en novembre 2023
Conception :L'association Moulin à étincelles
Rédactrice :Soizick de Bagneaux
Coordination :Le service Diffusion des Savoirs et Ouverture à la Société de l'Université Gustave Eiffel
Collection :Scientifiques à la loupe
Version PDF :Téléchargez l'interview de Caroline Pigeon