Aller au contenu principal
+

Thierry Serre, chercheur en accidentologie, à l'Université Gustave Eiffel.

Thierry Serre, chercheur en accidentologie

Publié en octobre 2020 et mis à jour en novembre 2023
-

Faites connaissance avec Thierry Serre, qui présente son parcours et son métier au jeune public.

Pouvez-vous nous décrire votre sujet de recherche ?

Je travaille dans le domaine de la sécurité routière. J’essaye de comprendre ce qu’il se passe lors des accidents de la route et de trouver des solutions pour que cela ne se reproduise pas.

Comment décririez-vous votre journée de travail ?

Pour un tiers de mon temps, j’encadre et j’anime des équipes de recherches (j’organise des projets, j’anime des réunions, j’encadre des étudiants). Pour le deuxième tiers, je fais mon propre travail de recherche (je lis des articles, je participe à des discussions scientifiques, j’encadre des expériences) et pour le dernier tiers j’ai des tâches administratives (je recherche des financements, je rédige des rapports).

Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ?

La passion pour la recherche, j’ai une grande soif de connaissance.

Qu’est-ce que les gens n’imaginent pas qui fasse partie de votre métier ?

Les gens ne connaissent pas le côté appliqué de notre recherche : nous travaillons en relation directe avec les industriels et les collectivités locales pour inventer des solutions concrètes qui sont directement applicables sur le terrain.

Enfant, quel était votre livre préféré ?

"La chèvre de Mr Seguin" d’Alphonse Daudet. Car la chèvre veut découvrir ce qui se trouve derrière la barrière, elle a soif de connaissance tout comme moi.

Avez-vous (ou avez-vous eu) un mentor ?

Plus qu’un mentor, je me suis beaucoup inspiré de différentes personnes. J’ai « pioché » les compétences qui m’intéressaient chez les collègues que j’ai croisés tout au long de ma carrière.

Décrivez le moment le plus intense de votre carrière.

Le jour où j’ai obtenu mon diplôme d’habilitation à diriger des recherches qui est le plus haut grade de la recherche, je l’ai vécu comme un aboutissement. Cela a concrétisé 15 années de recherches et je me suis rendu compte que j’avais déjà réalisé beaucoup de choses différentes.

Définissez la recherche scientifique en 3 mots.

Connaissance, comprendre, expliquer

Quel métier exerceriez-vous si vous n’étiez pas chercheur ?

Si je n'avais pas été chercheur, j’aurais certainement été géomètre ou chef de chantier pour construire des maisons, des bâtiments.

Que diriez-vous au jeune homme que vous étiez ?

Fais exactement la même chose

Fiche d'identité du portrait

Titre :Thierry Serre, chercheur en accidentologie
Date :Interview réalisée pour la fête de la science 2021
Conception :L'association Moulin à étincelles
Rédactrices :L'association Moulin à étincelles
Coordination :Le service Diffusion des Savoirs et Ouverture à la Société de l'Université Gustave Eiffel
Collection :Scientifiques à la loupe
Version PDF :Téléchargez l'interview de Thierry Serre